Hypnose Ericksonienne

D'où vient l'Hypnose Ericksonienne ?

L'hypnose ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson. Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste, cette forme d'hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familialethérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL)...

Pour Milton Erickson, l'inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l'état hypnotique doit permettre de coopérer. L'inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique, il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande. Son approche s'illustre par une citation lors d'une conférence1 que Milton Erickson donna à Seattle en 1965 : 

« Vous ne contrôlez pas le comportement d'une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, vous aidez les patients en l'utilisant, vous aidez les patients en les dirigeant de telle façon qu'ils rencontrent leurs besoins ; mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »

C'est quoi l'hypnose ?

 

C’est un état de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, caractérisé par une indifférence à l’environnement présent et une hypersensibilité aux suggestions faites par l’hypnologue (ou hypnotiste). On parle de « transe hypnotique ». Le patient voit son rythme respiratoire et sa fréquence cardiaque ralentis, son tonus musculaire modifié, et peut ressentir diverses manifestations physiques telles que fourmillements, lourdeurs des membres, fraîcheur…. 

Par le rythme de sa voix, mais surtout par le recours à des métaphores (une nuque raide devient par exemple un coussin de jardin), l’hypnologue  accompagne le patient vers des horizons oubliés ou inexplorés, à la recherche de nouvelles perceptions. Paradoxe de l’hypnose : ce patient que l’on imagine endormi, est au contraire éveillé à la totalité de ses sensations intérieures.. et reste le maître du jeu : le praticien choisit ses métaphores en fonction des références propres au patient.

Pendant la séance, votre conscient, même s’il passe en arrière plan, demeure bel et bien présent et devient observateur. Vous entendez la voix de l'hypnologue qui vous accompagne dans les différentes étapes du travail.

Dans le domaine thérapeutique elle permet de diminuer l’importance des symptômes d’un certain nombre de pathologies, et de développer de nouveaux comportements permettant de mettre à distance le motif d’une souffrance ou d’une douleur, de retrouver un état antérieur à celle-ci, et parfois de la résoudre.

Son efficacité contre la douleur physique est reconnue par la sphère médicale. L’hypnose possède d’ailleurs une application médicale de plus en plus répandue au sein des hôpitaux et cliniques. L’état hypnotique se présente en effet comme une alternative à l’anesthésie. Pratiquée dans le cadre et le respect des procédures d’un bloc chirurgical, elle permet au patient d’éviter la sédation médicamenteuse et ses éventuels effets secondaires. Les dentistes y recourent parfois pour soulager les douleurs de leurs patients.

Que peut-on améliorer avec l'hypnose ?

Exemples de thèmes sur lesquels nous pouvons travailler ensemble :

  • Phobies de toutes sorte

  • Addictions (tabac, alcool, alimentation, jeu...)

  • Traumatismes (accident, décès, divorce...)

  • Dépression, anxiété, crises de panique, stress, mal-être

  • Troubles du sommeil

  • Troubles alimentaires

  • Tic, hoquet, bégaiement

  • Préparation accouchement sans douleur

  • Soutien durant traitement médical lourd (cancer, maladies auto-immunes...)

  • Soulagement des allergies, psoriasis, zona, crises d'urticaire, douleurs ou brûlures

  • Besoin de performance : manque de confiance en soi, performances sportives ou artistiques...

  • Difficulté à prendre un décision, conflit intérieur

  • Concentration, apprentissages, préparation aux examens

Combien de séances sont nécessaires ?

L’hypnothérapie est une thérapie brève nécessitant en moyenne 3 à 5 séances. Ce nombre varie en fonction de votre motivation, de l’objectif à atteindre, du travail sur soi à effectuer, du rythme des séances, etc. L'hypnose peut venir comme outil pour atteindre l'objectif fixé en coaching, et donc s'inscrire dans le forfait de 10 séances. Généralement, dès la troisième, les premiers signes du changement sont visibles et appréciables.

Le rythme entre chaque séance peut varier, généralement 2 à 3 semaines, en fonction du sujet.

Quelle prise en charge ?

L’hypnothérapie est prise en charge par certaines mutuelles (cliquez sur le bouton à droite pour afficher la liste). 

Déontologie et Ethique

En tant que membre du SDMH (Syndicat Des Métiers de l'Hypnose), j'adhère au Code Déontologique et à la Charte Ethique du syndicat. Extraits : 

"Le droit de réserve (secret professionnel), institué dans l’intérêt des clients, s’impose à tout hypnologue.

Le devoir de réserve couvre tout ce qui est venu à la connaissance de l’hypnologue dans l’exercice de sa profession, c’est-à-dire non seulement ce qui lui a été confié mais aussi ce qu’il a vu, perçu, entendu, compris ou ressenti.

L’hypnologue doit écouter, informer et conseiller avec la même conscience toutes les personnes sans discrimination.

Pour exercer, le signataire doit avoir suivi et validé une formation délivré ou reconnu équivalent par l’un des organismes de formation signataires de ce présent code.

L’hypnologue respecte et promeut l’autonomie, la dignité humaine, la liberté ainsi que tous les droits inhérents à la nature humaine.

Le signataire considère toute personne comme hypnotisable et responsable. Il se donne une obligation de moyen dès lors qu’il accepte une demande.

En aucun cas, l’hypnose ne peut être utilisée pour la création d’un effet ou de toute action dont le but irait à l’encontre de la volonté, de l’intégrité ou de l’intérêt du sujet."

Thérapies Brèves & Holistiques

© 2017 par Marques. Créé avec Wix.com

9, rue Francois Coppée - 78370, Plaisir (Fr)

contact@therapiesbreves78.fr